Irvin Yalom écrit des romans d’introduction à la philosophie, mettant en scène les philosophes dans leur vie quotidienne ; celui-là aborde la philosophie de Nietzsche, celui-ci celle de Spinoza :

Le livre de la semaine

Il s’agit d’un livre russe. L’auteur, Svetlana ALEXIEVITCH, est une journaliste. Elle n’emploie pas les méthodes d’investigation par immersion choisies par Florence Aubenas ; elle fait parler les habitants de Tchernobyl et agence les voix, formant ainsi une oeuvre littéraire à partir de témoignages. Et c’est inoubliable…

Le livre s’appelle La Supplication :

Le livre de la semaine

Pour cette dernière semaine de juillet, voici un auteur de théâtre et de poésie qui pratique le paradoxe à toutes les lignes, nous incitant à méditer ses textes :

“J’ai toujours pratiqué la littérature non comme un exercice intelligent mais comme une cure d’idiotie. Je m’y livre laborieusement, méthodiquement, quotidiennement, comme à une science d’ignorance : descendre, faire le vide, chercher à en savoir, tous les jours, un peu moins que les machines”.

Valère NOVARINA, Devant la parole. Lire la suite...

Pour la première semaine d’août, un livre d’actualité, qui nous interpelle sur notre façon de vivre avec notre peau :

Frantz FANON était Martiniquais. Son oeuvre a fasciné des générations, et Jean-Paul Sartre la citait souvent. C’est un modèle d’argumentation, permettant de nuancer tous les discours que nous entendons actuellement.

Le livre de la semaine du 24 juin

Je vais passer à une proposition de lecture philosophique hebdomadaire. Futurs élèves de Terminale de Rieffel : vous pouvez mettre des commentaires, me demander d’autres références, m’envoyer de petits mails ! Je les lirai toujours avec intérêt, même si, plongée dans le dix-septième siècle, il est possible de que je n’y réponde pas de suite…

La suggestion de lecture du jour est un livre humaniste.

Un livre d’art de vivre, qui peut nourrir vos réflexions. Lire la suite...