Le livre de la semaine du 24 juin

Je vais passer à une proposition de lecture philosophique hebdomadaire. Futurs élèves de Terminale de Rieffel : vous pouvez mettre des commentaires, me demander d’autres références, m’envoyer de petits mails ! Je les lirai toujours avec intérêt, même si, plongée dans le dix-septième siècle, il est possible de que je n’y réponde pas de suite…

La suggestion de lecture du jour est un livre humaniste.

Un livre d’art de vivre, qui peut nourrir vos réflexions. Lire la suite...

Désir

J’ai choisi d’étudier ce terme car il me semble intéressant d’en connaître sa signification exacte et ainsi ne pas l’utiliser à tort. De plus chacun a des désirs il est donc important de savoir d’où ils proviennent et de savoir qu’en faire .

Etymologie du terme:

 Le mot désir est rattaché à deux verbes en latin desiderare et considerare. Ces verbes appartenaient au langages des augures, ou des astrologues comme on les appelle de nos jours. Considerare voulait dire contempler les astres pour savoir si la destinée était favorable. Desiderare voulait dire regretter l’absence de l’astre, du signe favorable de la destinée. Le désir implique donc une attente qui doit être satisfaite Lire la suite...

Paix

On peut avoir besoin de connaître ce terme car la paix est un mot polysémique et chargé de sens et d’illustration personnelle. Chacun a sa vision de la paix, chacun a un ressenti autour de ce terme. Il faut donc en connaître tous les sens pour savoir l’analyser.

Étymologie et définitions :

Le mot « paix » est issu du latin pax (paix, tranquillité). Il a été rattaché à une racine Indo-Européenne « pak-pag » qui signifie « enfoncer » d’où « fixer par une convention ». Il faut aussi prendre en considération le latin « pacisci » qui revient à « conclure un accord ». La famille étymologique de la paix évoque le calme avec apaiser, paisible, pacifier, pacifique, pacifiste… Lire la suite...