Tous les articles par Loris Dufour

Heinz: contre les Lois pour sa Justice.

« Peut-on enfreindre les lois pour un idéal de justice ? Et peut-on oublier toute part de moral et de ne pas aider son prochain ? « 

Pour resituer le contexte: Mr Heinz est quelqu’un qui n’a pas beaucoup de moyen et sa femme qu’il aime du plus profond de son cœur est malade. Afin de lui venir en aide Mr Heinz décide de se rendre chez le pharmacien afin d’acheter le médicament qui pourra la sauver, mais étant donné les ressources financières de celui-ci, il décide alors de voler le médicament pour sauver sa femme. Le pharmacien décide donc de saisir la justice pour vol.

Quelques mois plus tard au tribunal de Charleroi.

D’après les articles du code pénal:

Article 311-1:Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui.

Article 311-3:Le vol est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

D’après ces articles nous pouvons voir que Mr Heinz a commis un délit et à donc créé un litige entre les deux parties.  Si on suit la loi on peut clairement voir que Monsieur Hienz sera puni par la loi.

MAIS, en sachant que la vie de sa femme était à la porte de la mort, nous pouvons tous à fais comprendre l’acte désespéré.  Nous pouvons donc se dire que Mr Heinz  a agis sur le coup sans vraiment réfléchir afin de sauver sa femme. Mais peut-on en vouloir a quelqu’un qui sauve la vie d’une personne, qui est en plus sa femme ?

Pour conclure, après  l’analyse des juges, monsieur Heinz se verra rendu non couple pour acte de bien vaillance pour avoir sauvé la vie d’autrui, et afin que le pharmacien puisse gagner de l’argent sur le médicament volé, l’Etat lui remboursera la totalité des frais du médicament.

 

Article paru sur: Rue 89