Qu’elle avenir pour notre solidarité.

                 Le monde tout entier doit faire face depuis plusieurs semaines à une pandémie tristement connu sous le nom de COVID-19. C’est une guerre contre un des pires ennemis dont le monde  doit actuellement faire face. Cet ennemi qui est invisible, indolore mais que nous côtoyons peut être tout les jours.  Tout les jours les médecins, pompiers, militaires, policiers, tout ceux qui luttent contre ce virus livrent un combat acharné. Cette crise devenu mondiale a apporté avec elle une solidarité immense envers les personnes de notre cercle proche mais également envers les inconnus. Plus particulièrement pour celles et ceux qui sont les plus faibles et à risques. Mais une question ce pose : « Que deviendra cette solidarité une fois le virus vaincu ? Disparaîtra-t-elle ou perdurera-t-elle ? »

 

Une solidarité en pleine évolution:

               Ces derniers temps nous avons pu prendre part à de nouvelles actions de solidarité, comme par exemple apporter des repas chauds au personnel soignant. Mais également apporter son aide pour les courses aux personnes les plus exposées ou encore aider les producteurs locaux à vendre leurs produits. Toutes ces formes de solidarité avec cette crise mondiale ce sont développées ou ce sont amplifiées. Les Françaises et Français se sont adaptés à la situation et, portés également par un élan de civisme, s’entraident en ces temps de guerre.

De plus respecter les règles de confinements imposées aujourd’hui ne sont pas seulement pour protéger les autres mais également par solidarité. On pourrait dire au vu des événements, actions et dévouements que font la majorité des Français que nous sommes aujourd’hui au maximum de ce que peut nous apporter la solidarité.

 

Une solidarité amenée à durer ?

               Malgré tout cette solidarité sera amenée à revenir à sont stade d’avant épidémie, pourquoi ? Car cette solidarité est encouragée par la situation plus qu’exceptionnelle et aussi par civisme et bonne conscience de la population. De plus une fois cette crise mondiale derrière nous, nous reprendrons nos vies, nous n’auront peut être plus le temps pour ces actions de solidarité. Nous voudrons avant tout profiter de la vie car cette événement nous auras appris que la vie peut subitement nous être enlevée. Nous voudrons également revoir nos amis, notre famille, nos collègues de travail et tout simplement profiter de la vie. Les individus auxquels nous seront venu en aide n’auront peut être plus besoin de nous après. Mais dans nos esprits chacun d’entre nous se dira : « J’ai fait ma part des choses ».

 

Une expérience de solidarité inoubliable.

               Même si une grande partie de cette solidarité disparaîtra une partie restera en nous, comme gravée au plus profond de notre conscience. Cette crise d’une ampleur inédite pour ce siècle nous donnera une grande leçon de vie. Elle nous aura montré que malgré toutes nos technologies nous sommes loin d’être supérieur à ce que la nature peut créer et que nous ne pourront pas jouer avec elle encore des décennies.  Mais également elle nous auras appris ce que l’humanité avait à offrir de meilleur non seulement pour la planète mais également pour ceux qui y habites.

Tout ces dons, actions et autres actes de générosité resterons dans les mémoires de celles et ceux qui ont pu être sauvés. De toute celles et ceux qui ont eux ce qu’il fallait pour lutter contre ce virus. De ceux qui ont donné de leur temps, qui ont du faire des sacrifices mais surtout ceux qui auront donné leur vie pour que d’autres puissent être toujours parmi nous. Toutes ces personnes ci nous ne vous oublierons jamais, vous resterez pour nous les héros de cette guerre contre le virus.

 

Enfin, nous devons pas perdre à l’esprit que cette solidarité exceptionnelle à lieu dans des moments exceptionnels. Nous ne devons pas oublier que cette solidarité formidable est née avant tout d’une crise majeur. Même si elle disparaîtra après cette épidémie, nous auront la certitude que la guerre sera gagnée. Pour finir nous sauront toutes et tous que le jour ou nous auront besoin à nouveau d’une solidarité si grande, chacun d’entre nous répondra et jouera son rôle.

Laisser un commentaire